En presque trois ans de travail chez Coca-Cola, j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs événements en soutien à nos partenaires d’affaires. Mais aucun d’entre eux n’avait le caractère unique de celui auquel j’ai pris part la fin de semaine dernière : le Marathon de Sport Motionball de Toronto.

Je n’ai pas encore compris comment quelqu’un d’un peu gauche et sans coordination comme moi a pu être évité à participer à un « marathon sportif »… mais bon ! Disons que c’était pour mon attitude positive et mon esprit d’équipe !

Motionball est une organisation sans but lucratif qui vise à faire connaître la Fondation des Olympiques spéciaux Canada et à amasser des fonds pour elle en ciblant la génération montante de bienfaiteurs, constituée de professionnels à l’esprit ouvert. Ça, ça me ressemble ! La Fondation des Olympiques spéciaux Canada soutient financièrement les athlètes ayant une déficience intellectuelle afin qu’ils puissent s’entraîner au sein de leur division provinciale ou territoriale. Cela veut dire soutenir les organisations locales essentielles pour l’existence même des Olympiques Spéciaux en payant les uniformes d’équipe, les frais de tournoi, les frais de déplacement, l’équipement et tous les autres coûts nécessaires pour que les athlètes puissent participer aux compétitions.

Enthousiasmé par l’idée de soutenir cette belle cause, j’ai mis le cap sur The Hangar à Toronto avec un groupe de collègues de Coca-Cola. Nous étions accompagnés de Samantha, une athlète des Olympiques Spéciaux qui ferait partie de notre équipe pour la journée. Samantha participera cet été aux Olympiques Spéciaux de l’Ontario, à Peel, en athlétisme. Elle est aussi une joueuse de basket-ball passionnée, ce dont notre équipe allait avoir grand besoin.

La journée a commencé avec la cérémonie d’ouverture et l’accueil des participants. Tous ensemble, nous avons prononcé le serment des athlètes : « Que je sois victorieux, mais si je n’y parviens pas, que je sois courageux dans l’effort. » Tout en revêtant des t-shirts assortis, nous avons examiné l’horaire de la journée. Notre équipe commençait avec le ballon au but (un jeu dont l’objectif consiste à ce que tous les membres de son équipe se rendent sur le banc de l’équipe adverse), suivi de soccer, d’une course à relais et d’un peu de yoga athlétique.

Durant l’après-midi, nous avons atteint notre vitesse de croisière, remportant nos matchs de football et d’ultimate frisbee. Nous avons également bien fait au basket-ball — en grande partie grâce au talent de Samantha.

Je doutais un peu de mes capacités athlétiques, mais j’ai appris qu’au Marathon de Sport, ce n’est pas tant la victoire qui compte que le simple fait de profiter de la journée, d’apprendre de nouvelles habiletés et de nouer des amitiés. Les athlètes des Olympiques Spéciaux font face à de nombreux défis tous les jours, mais l’attitude positive, la détermination et la confiance dont ils faisaient preuve sur le terrain m’ont profondément inspiré. Pour des athlètes comme Samantha, le fait de participer à des sports apporte des bénéfices évidents.

À la fin de la journée, nous nous sommes rassemblés pour le discours final et pour se dire au revoir. Parcourant la salle du regard, je voyais des sourires sur tous les visages : les participants au Marathon des Sports rayonnaient malgré la fatigue. Et notre équipe ? Elle a terminé 53e sur 74… mais de toute façon, ce n’est pas tant le classement qui compte que le temps que nous avons passé à soutenir Samantha et les autres athlètes des Olympiques Spéciaux.

Coca-Cola soutient fièrement les Olympiques Spéciaux depuis leur fondation en 1968. Pour en savoir plus sur ce partenariat important, cliquez ici.