Saviez-vous que le père Noël que nous connaissons et aimons tous, ce gros bonhomme jovial à la barbe blanche vêtu d’un costume rouge, n’a pas toujours eu cette allure ? En fait, bien des gens seraient étonnés d’apprendre qu’avant 1931, il était représenté de bien des façons différentes : il pouvait être aussi bien un grand homme mince qu’un lutin à l’aspect sinistre, et porter une robe d’évêque ou un costume de chasseur norvégien en peaux d’animaux. Lorsqu’en 1862, en pleine guerre civile américaine, le caricaturiste américain Thomas Nast dessina le père Noël pour Harper’s Weekly, il lui donna les traits d’un petit être semblable à un lutin, qui soutenait les troupes de l’Union. Nast continua de dessiner le père Noël durant 30 ans, changeant la couleur de son habit du brun-roux au rouge que nous connaissons de nos jours.

Voici d’autres faits que vous ne connaissiez peut-être pas concernant le bon vieux bonhomme :

1. Le père Noël paraît dans les publicités de Coke depuis les années 1920

La Coca-Cola Company a commencé à publier des annonces de Noël dans les années 1920. Ces publicités à thématique de magasinage paraissaient dans des magazines américains tels que le Saturday Evening Post. Les premières montraient un père Noël plutôt sévère, dans la lignée de ceux de Thomas Nast.

En 1930, l’artiste Fred Mizen peignait un père Noël de grand magasin en train de boire une bouteille de Coke au milieu de la foule. Cette publicité montrait aussi la plus grande fontaine à soda au monde, qui se trouvait dans le magasin Famous-Barr Co. à St. Louis, au Missouri. Cette année-là, la peinture de Mizen fut utilisée dans les publicités imprimées des fêtes, entre autres dans le Saturday Evening Post de décembre 1930.

2. Coca-Cola a contribué à façonner l’image du père Noël

En 1931, la compagnie a commencé à placer des publicités de Coca-Cola dans des magazines populaires. Archie Lee, associé de la D’Arcy Advertising Agency qui travaillait avec la Coca-Cola Company, voulait montrer un père Noël sain, à la fois réaliste et symbolique. Coca-Cola a donc demandé à l’illustrateur Haddon Sundblom, natif du Michigan, de créer des images publicitaires qui montraient le « vrai » père Noël, et pas seulement un homme déguisé.

Comme source d’inspiration, Sundblom s’est plongé dans le poème « A Visit From St. Nicholas » (mieux connu sous le titre « ’Twas the Night Before Christmas »), écrit en 1822 par Clement Clark Moore. C’est la description de saint Nicolas qu’y faisait Moore qui a donné naissance au père Noël chaleureux, amical et grassouillet que nous connaissons. Par ailleurs, même si l’on a souvent entendu dire que le père Noël était habillé de rouge parce que c’est la couleur de Coca-Cola, il portait en fait un manteau rouge bien avant que Sundblom le dessine.

Le père Noël de Sundblom est apparu pour la première fois dans des annonces du Saturday Evening Post, et on l’a souvent vu ensuite dans ce magazine, comme aussi dans le Ladies Home Journal, le National Geographic et le New Yorker.

Entre 1931 et 1964, les publicités de Coca-Cola ont montré le père Noël en train de livrer des cadeaux ou de jouer, de faire une pause pour lire une lettre et savourer un Coke, de rendre visite à des enfants qui étaient restés éveillés pour le saluer, et de « vérifier » le contenu du réfrigérateur de plusieurs maisons… Les peintures à l’huile originales réalisées par Sundblom ont été adaptées dans des publicités de Coca-Cola en magazine, sur des commerces, des affiches, des panneaux publicitaires, des calendriers et des personnages en peluche. Beaucoup de ces articles sont aujourd’hui des objets de collection populaires.

Sundblom a créé sa version définitive du père Noël en 1964, mais dans les décennies qui suivirent, les publicités de Coca-Cola ont montré des images du père Noël inspirées des œuvres originales de ce peintre. Ces toiles comptent parmi les œuvres les plus précieuses de la collection d’œuvres d’art conservée dans les archives de la compagnie. Elles ont été montrées à travers le monde dans des établissements aussi réputés que le Royal Ontario Museum à Toronto, le Louvre à Paris, le Museum of Science and Industry à Chicago, le grand magasin Isetan à Tokyo, et le magasin à rayons NK à Stockholm. On peut encore admirer plusieurs de ces peintures originales au World of Coca-Cola d’Atlanta, en Géorgie.

3. Le « nouveau » père Noël était basé sur un représentant commercial

Au début, Sundblom peignait ses images du père Noël d’après un modèle vivant : son ami Lou Prentiss, un représentant à la retraite. À la mort de Prentiss, Sundblom s’est pris lui-même comme modèle, se peignant devant un miroir. Ensuite, il a commencé à utiliser des photographies pour créer l’image de saint Nicolas.

Les gens adoraient les images de père Noël de Coca-Cola. Ils les observaient avec tellement d’attention que si la moindre chose clochait, ils écrivaient à la Coca-Cola Company. Une année, la grosse ceinture du père Noël était à l’envers (peut-être parce que Sundblom se peignait devant un miroir). Une autre fois, le père Noël fut représenté sans son alliance à la main, ce qui a poussé de nombreux amateurs à écrire pour demander ce qui était arrivé à la mère Noël !

Les enfants représentés avec le père Noël dans les peintures de Sundblom étaient basés sur les enfants des voisins du peintre, deux petites filles. Pour les besoins de la cause, Sundblom a donc transformé l’une d’elles en garçon !

En 1964, le chien que l’on voyait dans une peinture du père Noël était en réalité un caniche gris appartenant à un fleuriste du voisinage. Mais comme Sundblom voulait que le chien ressorte mieux dans cette scène de Noël, il a donné à l’animal un pelage noir.

4. Le père Noël se fait un nouvel ami en 1942

En 1942, Coca-Cola lança « Sprite Boy », un personnage créé par Sundblom qui a paru dans les publicités avec le père Noël dans les années 1940 et 1950. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Sprite Boy devait son nom au fait qu’il était un lutin (« sprite », en anglais, signifie lutin ou farfadet). En effet, ce n’est que dans les années 1960 que Coca-Cola introduisit la boisson populaire portant le nom de… Sprite !

5. Le père Noël s’est animé en 2001

En 2001, des images créées par Sundblom en 1963 ont servi de base à une publicité animée mettant en vedette le père Noël de Coca-Cola. Cette publicité fut réalisée par l’animateur Alexandre Petrov, gagnant d’un Oscar.