C’est la nuit. Perchée dans le ciel noir, la lune jette sa lueur blême sur les arbres décharnés. Un coup de vent frisquet fait trembler l’air automnal, et son sifflement vous donne des frissons. Vos poils se dressent. Soudain, on frappe à la porte… Vous vous approchez avec précaution de l’origine du bruit, jetez un coup d’œil par le judas : rien. Vous ouvrez lentement la porte, et une vision d’horreur s’offre à vous. La peur vous paralyse; impossible de bouger. Devant vous se dressent une sorcière de cauchemar, un zombie en putréfaction et… voyons voir, avec cette boîte peinte argent et ce chapeau en papier d’aluminium, ce doit être… un robot ? « Halloween ! », lancent trois petites voix au milieu de ricanements.

Quand j’étais enfant, je plaçais l’Halloween quelque part entre Noël et mon anniversaire pour ce qui était de mes fêtes préférées. Et je trouve toujours quelque chose d’excitant dans les décorations épeurantes qu’on voit partout, dans le fait que nous sommes tous encouragés à nous costumer pour la journée et que les voisins s’unissent pour offrir aux enfants une réserve de bonbons qui durera jusqu’à la fin de l’année. Aucun doute : la soirée de l’Halloween peut être vraiment amusante… mais il faut qu’elle demeure sécuritaire. Si l’on trouve beaucoup de sites Web qui donnent des conseils pour l’Halloween, on se demande souvent par où commencer tant il y a de choix. À Coca-Cola Journey, nous avons écumé l’Internet et compilé les meilleurs trucs pour que vous et vos enfants, les jeunes comme les moins jeunes, passiez l’Halloween la plus effrayante et la plus sécuritaire qui soit !

Pour sortir costumé, il faut voir où l’on met les pieds

Tous les enfants seront d’accord pour le dire : les costumes achetés en magasin ont une allure très cool et sont vraiment pratiques. Mais l’excitation qu’ils ressentent à l’ouverture du paquet peut se dissiper bien vite si un faux pas sur le trottoir les fait rentrer en larmes à la maison.

Notre conseil ? Laissez les masques à la maison.

Les masques peuvent restreindre de beaucoup le champ de vision, rendant les trottoirs (et les fissures qu’on y trouve) ainsi que les voitures plus difficiles à voir. Essayez plutôt d’employer du maquillage hypoallergène pour bien compléter le costume votre enfant. Et tandis que vous y êtes, pourquoi ne pas raccourcir cette cape ou cette robe qui traîne à terre ? Pour réussir sa soirée, il ne faut surtout pas s’enfarger !

Les superhéros ne portent pas de chandail, mais ils n’ont jamais le rhume !

Oh, que je me souviens bien de ces prises de bec avec ma mère !

« FRANKENSTEIN NE PORTE PAS DE MANTEAU ! », lui ai-je crié une fois.

« Eh bien, cette année il en porte un », m’a-t-elle répondu du tac au tac.

C’est dur de l’avouer, mais ma mère avait raison. Le soir de l’Halloween, quand on peut voir sa respiration faire de la buée, il faut insister pour que les enfants portent plusieurs couches de vêtements. Si le temps se réchauffe ensuite, ils pourront toujours enlever un chandail ou leur manteau. Assurez-vous aussi qu’ils portent des chaussures qui conviennent bien à une soirée complète de marche, et ajoutez un imperméable ou un poncho si mère Nature impose une Halloween mouillée.

La sécurité l’oblige : il faut être vu !

Autant que possible, habillez les enfants de costumes de couleurs pâles. Pour ceux qui passent aux portes dans les couloirs d’un immeuble ou d’un centre communautaire, la circulation ne sera pas un souci, mais pour les fantômes et les princesses de banlieue, oui ! Il est donc important que votre enfant puisse être vu des automobilistes. Quelques idées : coller du ruban réfléchissant au costume de l’enfant, ou encore lui donner un bâton lumineux pour qu’il soit plus visible.

Autre bon conseil pour les enfants de tous âges : s’assurer qu’ils restent sur les trottoirs autant que possible, et ne traversent les rues qu’aux intersections. Profitez-en pour les faire pratiquer la façon sécuritaire de traverser : arrêter, écouter, regarder des deux côtés, puis s’avancer.

Aucun enfant ne passe l’Halloween seul

Si votre enfant a moins de 10 ans, il y a peu de chances que vous le laissiez passer l’Halloween par lui-même. Malgré tout, avec l’excitation qui règne ce soir-là, il peut arriver qu’on se perde de vue. C’est pourquoi nous vous suggérons d’écrire le nom et le numéro de téléphone de votre enfant quelque part sur son costume, au cas où il se perdrait au cours de la soirée.

La plupart des enfants de 10 ans et plus peuvent probablement aller courir les rues par eux-mêmes (si vous les jugez aptes à le faire, bien sûr). Voici quelques précautions de base pour assurer la sécurité de ces vampires un peu plus âgés :

  • Toujours passer l’Halloween en groupes de trois ou plus
  • Munir votre enfant d’une lampe de poche
  • Préparer ensemble le trajet que votre enfant et ses amis suivront
  • Instaurer une heure de retour et vous assurer que l’un des enfants du groupe a une montre
  • Ne jamais entrer dans la maison d’un étranger, quelle qu’en soit la raison
  • Si votre enfant a des allergies, il doit le dire quand on lui ouvre la porte
  • Si possible, prêter à l’enfant un téléphone cellulaire au cas où surviendrait une urgence

On ne mange rien avant que maman ait tout vérifié

Un enfant ne doit manger aucun bonbon avant qu’un parent ait jeté un coup d’œil à la récolte une fois de retour à la maison. C’est peut-être la plus vieille règle de l’Halloween, et cela pour plusieurs raisons : certaines sont évidentes et d’autres moins, mais toutes sont importantes pour assurer la sécurité de votre enfant.

Ainsi, gommes et bonbons durs peuvent présenter des risques d’étouffement pour les plus jeunes, si ces derniers les mangent en marchant. Il est donc préférable d’attendre la fin de la soirée avant de déballer quoi que ce soit. Les parents d’enfants allergiques doivent aussi bien examiner tous les bonbons rapportés par les enfants pour s’assurer qu’ils leur conviennent.

J’espère que ces quelques trucs seront utiles à toute votre famille et qu’ils contribueront à ce que tout le monde passe une soirée sécuritaire et mémorable. Nous vous souhaitons une belle Halloween de la part de tous vos amis chez Coca-Cola !