Cette semaine, Coca-Cola Canada a présenté son plus récent projet de conservation en partenariat avec Canards Illimités Canada (CIC) visant à protéger le lac Winnipeg et les ressources d’eau douce dans la province du Manitoba. Le projet a été dévoilé au siège social de CIC, au Centre d’interprétation du marais Oak Hammock, situé à quelque 20 kilomètres au nord de Winnipeg.

L’annonce a été faite en présence de représentants de Coca Cola et de CIC, dont Bill Schultz, président de Rafraîchissements Coca Cola Canada, et Karla Guyn, présidente-directrice générale de Canards Illimités Canada.
La Fondation Coca‑Cola a récemment remis une subvention de 200 000 $ à Canards Illimités Canada, afin de soutenir son programme pour le bassin versant du lac Winnipeg. Au fil des 30 dernières années, le lac Winnipeg, une destination populaire pour les gens de la région comme pour les touristes qui souhaitent y profiter de la plage, est marqué par une accélération de la prolifération d’algues. La prolifération d’algues survient lorsque des nutriments (comme l’azote et le phosphore) se retrouvent en grande quantité dans un bassin d’eau calme et chaude, entraînant la croissance rapide des algues. La prolifération peut être tout à fait naturelle, mais l’activité humaine peut entraîner son accélération. Par exemple, il suffit de pluie abondante pour que des engrais utilisés sur les terres agricoles s’écoulent dans l’eau et accroissent la prolifération d’algues.

Malheureusement, la prolifération d’algues contribue à la détérioration du lac Winnipeg. Certaines algues s’avèrent toxiques et nuisibles pour la faune marine, comme les poissons et autres animaux, ainsi que pour les humains. Notre subvention sera directement dirigée vers des solutions pour contrer le problème d’algues auquel le lac est confronté, par le biais de la protection et de la restauration des sols marécageux qui l’entoure. Les sols marécageux font souvent office de filtres naturels, en captant et en retenant les matières polluantes à l’origine de la prolifération d’algues, avant même qu’elles s’écoulent dans le lac.

« Malgré l’importance des sols marécageux pour la santé de l’eau, ils figurent parmi les écosystèmes les plus menacés au pays, souligne Karla Guyn, présidente-directrice générale de Canards Illimités Canada. Chaque jour, plus de six hectares (15 acres) de sols marécageux disparaissent dans le sud-ouest du Manitoba. La réussite de la conservation dépend de la participation et du soutien de tous ceux qui vivent et travaillent sur le territoire. La participation d’organisations comme Coca-Cola fait un monde de différence dans la portée de nos efforts et de notre travail. »

La subvention s’inscrit dans le cadre d’un plus vaste engagement de 500 000 $ de Coca‑Cola Canada envers Canards Illimités Canada, pour soutenir des projets de conservation d’eau à l’échelle du Manitoba. L’eau est un ingrédient crucial aux activités de Coca‑Cola, et l’entreprise fait de grands efforts pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé de restituer l’intégralité de l’eau utilisée dans ses boissons d’ici 2020. À ce jour, Coca-Cola a financé la conservation et la restauration de 245 hectares de sols marécageux, ce qui entraîne la restitution de plus de 403 millions de litres d’eau et l’élimination d’un total de 2 450 kilogrammes de phosphore et de 24 500 kilogrammes d’azote par année.