Pour un artiste, l’inspiration peut venir n’importe quand, n’importe où et surtout, des endroits les plus inattendus. Pour Kathleen Plate, Ashia et Julie Burke, et Kimberly Norkooli, l’inspiration prend la forme de bouteilles, de canettes et de capsules de Coca-Cola qu’elles transforment en bijoux magnifiques. Chaque pièce possède un peu de l’allure intemporelle de Coca-Cola et contribue à évoquer des souvenirs, à afficher son appréciation pour la marque emblématique ou à rendre hommage à la boisson favorite de la personne qui la porte.

Il y a 20 ans, bien avant que l’écologie devienne une tendance forte, Kathleen Plate a commencé à intégrer le verre réutilisé à ses œuvres d’art. En préparation pour l’ouverture de World of Coca-Cola en 2007 à Atlanta, Coca-Cola recherchait des produits issus de recyclage créatif pour offrir dans sa boutique-souvenir. Des représentants ont alors contacté Mme Plate après avoir vu son travail, et la collaboration s’est établie avec cet artiste qui utilise du verre Coca-Cola pour une gamme de bijoux sous le slogan « Buvez-le, portez-le ». Les premières pièces ont connu tellement de succès que les deux parties ont convenu d’un contrat de licence.

Kathleen Plate possède un brevet pour la fabrication de cercles de verre à partir de bouteilles. Les cercles proviennent directement de son travail avec Coca-Cola. « Il est difficile de travailler avec des bouteilles de Coca-Cola à cause de leur taille et de leur forme, explique-t-elle. J’ai donc acheté une scie à ruban pour les découper, et c’est ainsi que les choses ont commencé. » Depuis ce premier contact en 2006, Mme Plate et devenue une réelle admiratrice du verre Coca-Cola. « Il est très transparent et possède un lustre magnifique, dit-elle. C’est vraiment un verre magique, parce qu’il a belle allure avec tout et sur tous les gens. Il s’accorde à toutes les teintes de peau et toutes les couleurs de vêtements. Avec lui, on ne peut pas se tromper. »

Ces œuvres lumineuses, toujours aussi populaires, comprennent des tourbillons ondulés, des cercles ou des cubes aux allures de pierres précieuses frappés du logo Coca-Cola et insérés dans un cadre en argent fin. « Les gens me racontent souvent leurs histoires et leurs souvenirs associés à la marque, dit Mme Plate. Ça fait partie de l’expérience américaine, et ça a des connotations nostalgiques pour bien des gens. » En plus d’être offerts à la boutique-souvenir de World of Coca-Cola, les bijoux de Kathleen Plate sont également vendus dans de petits magasins et galeries d’art, et même à la boutique-souvenir du musée Guggenheim. On peut aussi se les procurer en ligne à Smart Glass Jewelry.

Ashia et Julie Burke constituent une équipe de design mère et fille. Ashia est l’une des quatre filles de Julie ; elle se souvient à quel point elles étaient toutes créatives. Ashia fut la première à se lancer dans la fabrication de bijoux, et sa mère a fini par la rejoindre. Julie est retraitée de la police ; elle a longtemps travaillé de nuit, prenant l’habitude de consommer des boissons caféinées. « Nous avons réalisé que, plutôt que de jeter les canettes, nous pouvions les utiliser à des fins créatives. C’était une situation gagnante : nous avions des matériaux et c’était bien pour l’environnement », dit Julie. À travers un processus d’essais et erreurs, le duo a développé une technique pour donner à des morceaux de canettes d’aluminium la forme délicate de pétales de roses ou d’ailes de papillon. La marque Diet Coke est particulièrement prisée par leurs clients, principalement des femmes. Les deux artistes teignent parfois leurs pièces à la main, transformant ainsi le matériau de base. « Nous ne voulons pas faire de choses simples que tout le monde pourrait faire, mais bien créer des objets uniques et rehausser le niveau de notre travail », dit Julie. Les créations de cette équipe intègrent des chaînes, des perles, des pierres du Rhin ou des éléments antiques qui donnent aux bijoux une allure à la fois moderne et authentique. On trouve leurs bijoux dans certaines galeries d’art de Reno et Truckee, ainsi que sur Etsy et sur leur site Web Absolute Jewelry.

Kimberly Norkooli s’est lancée dans la fabrication de bijoux après un parcours très tortueux. Sa mère et son beau-père possédaient un magasin de vitrail, et après avoir appris comment en fabriquer, elle s’est mise à la gravure sur verre, une technique qu’elle a tout de suite adorée. La gravure sur verre l’a menée à la fabrication de bijoux, et elle a commencé par vendre quelques-unes de ses pièces dans le magasin de ses parents.

L’inspiration est survenue un soir, alors qu’elle regardait le film Confessions d’une jeune diva. À un certain moment du film, le personnage principal porte un collier fait de capsules argentées de Coke. Elle est immédiatement tombée en amour avec ce look. Comme il était difficile de trouver les capsules de bouteilles non utilisées, elle a cherché des sources pour s’approvisionner, achetant même des paquets de six bouteilles de verre. Après avoir expérimenté avec ce matériau, elle était en mesure de savoir où percer les trous et comment adoucir les bordures gaufrées. Graduellement, l’artisane a été capable de fabriquer un produit fini qui se rapprochait de celui du film.

Comme le dit Norkooli : « La plupart des gens de ma famille, moi inclus, avons toujours été des buveurs de Coke. Mon frère est un grand amateur de Diet Coke. Moi, j’adore Cherry Coke, et la plupart des gens de ma famille du côté de mon père boit Coke (classique). J’ai donc de nombreuses raisons d’utiliser les capsules de bouteilles de Coke ou les onglets de canettes. Non seulement ce sont des accents amusants et attrayants sur les bijoux, mais les capsules sont robustes, la marque est authentique, et j’évite ainsi que certains objets aillent à la décharge. » Les bijoux de Kimberly Norkooli sont disponibles dans sa boutique Etsy, Etching N Jewelry.