Est-ce qu’il reste encore des autobus scolaires à Toronto ? C’est la question que je me posais en me frayant un chemin parmi les groupes d’écoliers rieurs qui se trouvaient à l’extérieur du centre Enercare à Exhibition Place. Au milieu d’un groupe aussi enthousiaste et excité que celui-là, il était difficile de ne pas avoir le vertige en imaginant ce que j’allais trouver à l’intérieur…

On pourrait passer la journée entière rien qu’à explorer les délicieuses créations culinaires offertes au Royal Food Court.

Chris Whitehead

Je vais être parfaitement honnête avec vous : la dernière fois que j’étais venu à la Royal Agricultural Winter Fair, j’étais en âge de faire partie de l’un des groupes scolaires qui m’entouraient. Je venais visiter « The Royal », ainsi qu’on l’appelle dans la région, sans savoir à quoi m’attendre, mais en ressentant tout de même une grande excitation. D’une part, j’aime beaucoup les vaches, et rien qu’à me rappeler l’époque de mes six ans, quand je pouvais passer des heures à observer les animaux de la ferme, j’ai senti une grande vague de nostalgie m’envahir. 

Une fois à l’intérieur, j’ai été accueilli par Ian Charlton, directeur du développement corporatif, qui m’a guidé pour une visite rapide des étals des marchands avant de me conduire à une table près de la scène Food and Lifestyle, où se déroulait une compétition de tartelettes au beurre. S’en est suivi ce qui fut peut-être l’une des discussions les plus difficiles de toute ma vie… C’est que j’ai un gros faible pour les tartelettes au beurre, et l’arôme incroyable qui émanait de la table des juges faisait que j’avais beaucoup de difficulté à me concentrer sur la conversation.

« Tout a commencé en 1918 avec un événement principalement centré sur l’agriculture, explique Ian. On peut dire que ça a beaucoup évolué depuis. Bien que nous demeurons fidèles à cette tradition, nous offrons maintenant aussi à nos visiteurs une expérience gastronomique et un événement équestre de première classe. À titre de plus grande foire intérieure au monde combinant l’agriculture et la compétition équestre, nous offrons énormément de choses à voir et à faire. Il est facile de dire qu’on trouve de tout pour tous, mais ici, à la Royal, c’est vrai ! »

Quelques vaches primées se reposent un peu avant la compétition.

Chris Whitehead

Je peux confirmer que ce que dit Ian n’est pas exagéré. The Royal, c’est un mélange incroyable de gens au même endroit : il y a des familles de banlieue attirées par l’agilité des chiens de compétition, des agriculteurs venus de toutes les zones rurales de l’Ontario pour exhiber leurs plus belles vaches, ainsi que des gens de Toronto en complets et robes du soir, qui profitent d’un repas chic à la Royal Terrace tout en admirant le Royal Horse Show, le plus important spectacle équestre d’intérieur en Amérique du Nord.

« Il est vraiment difficile de trouver ailleurs un ensemble de gens aussi diversifié, assure Ian. C’est pourquoi je crois que Coca-Cola est un partenaire idéal pour nous. Pas seulement à cause de son histoire incroyable et de sa marque emblématique, mais parce que comme nous, Coca-Cola a une dimension universelle. Peu importe qui vous êtes ou de quel endroit vous venez au Canada, que ce soit de la ville ou de la campagne, tout le monde connaît Coca-Cola. »

Après avoir quitté Ian, j’ai passé le reste de l’après-midi à explorer la foire à mon rythme, à passer d’un kiosque à l’autre, à saliver devant les aliments au Royal Food Court, à regarder les animaux de la ferme se faire dorloter avant la compétition, à goûter tous les fromages artisanaux et les charcuteries que je trouvais sur mon chemin, et bien sûr à admirer les sculptures en beurre (un classique du Royal, m’assure un de mes collègues).

Il y a toujours quelque chose à découvrir au Royal Horse Show.

Chris Whitehead

À la fin de ma journée à la foire, j’avais pu constater que The Royal, c’est bien plus que les chevaux, les vaches et les cochons qui m’avaient tant fasciné dans ma jeunesse. Bien que cette révélation ne soit peut-être pas une nouveauté pour vous (après tout, vous êtes plus de 300 000 à vous y rendre chaque année), pour moi, c’était une découverte excitante qui garantit que je serai de retour à la foire l’an prochain. Pour ceux qui sont habitués de l’événement, montrez-nous donc vos photos ici. Et pour ceux d’entre vous qui ne sont jamais allés au Royal, qu’attendez-vous ? Comme le disait Ian, il y en a vraiment pour tous les goûts : allez faire un tour, et découvrez ce que The Royal vous réserve !

La Royal Agricultural Winter Fair se déroule du 4 au 13 novembre 2016. Pour connaître l’horaire des événements et obtenir des renseignements sur les billets, visitez le site Web de la foire à www.royalfair.org.