Créée en réponse à la dévastation de l’ouragan Hazel de 1954, dans le but d’améliorer la règlementation des plaines inondables, la Toronto and Region Conservation Authority (TRCA) a un bagage solide en matière de gestion des bassins versants et s’élève en chef de file en matière d’application de pratiques de développement durable. La TRCA possède actuellement plus de 161 km2 de terres dans la région de Toronto, elle emploie plus de 475 employés à temps plein et elle coordonne les efforts de plus de 3 000 bénévoles chaque année.

S’appuyant sur des décennies d’expérience en matière de protection de l’environnement, d’éducation des jeunes et d’engagement communautaire, la TRCA fait équipe avec les différents paliers de gouvernement, et avec les individus, afin de développer un milieu de vie plus écologique, plus propre et plus sain.

Dans le cadre de la stratégie de Coca-Cola

Dans le cadre de la stratégie de Coca-Cola visant à restaurer toute l’eau utilisée dans ses boissons et dans leur production, Coca-Cola et la TRCA ont lancé, en 2012, un partenariat sur cinq ans afin de créer de nouveaux milieux humides dans le parc Tommy Thompson. Ces milieux humides permettent d’offrir un habitat naturel à la faune dans un parc entièrement créé par les humains. Pendant près de 30 ans, ce territoire a servi de dépotoir industriel pour l’évacuation de gravats provenant du secteur de la construction. Grâce aux efforts de la TRCA, le parc Tommy Thompson a été transformé en oasis naturelle, à quelques minutes à peine du centre-ville de Toronto.

Le partenariat de Coca-Cola et de la TRCA va bien au-delà de simple financement, puisque les employés de Coca-Cola ont offert des dizaines d’heures pour planter des arbres et plantes indigènes au parc Tommy Thompson et pour y récolter les déchets dans le cadre du Grand nettoyage des rivages canadiens. Les établissements de Coca-Cola ont aussi fait don de milliers de barils de concentré usés à la TRCA, afin qu’ils soient convertis en barils pluviaux et offerts aux résidents et organismes communautaires à l’échelle de la région du Grand Toronto, afin de soutenir les efforts de conservation d’eau.