Le mois dernier, le WWF-Canada a tenu à Ottawa le Sommet Cours d’eau en santé. Coca-Cola Canada a eu la chance de participer, dans le cadre de ses efforts continus en vue d’assurer la restitution intégrale de l’eau utilisée dans ses boissons finies d’ici 2020. L’événement de deux jours a permis au public d’en apprendre davantage sur les ressources en eau douce du Canada à l’aide d’experts, en plus d’offrir une tribune où des intervenants de la classe politique, de l’industrie et d’organismes à but non lucratif ont pu discuter de l’état de ces cours d’eau vitaux.

Selon un grand nombre d’experts, le point saillant du sommet est le dévoilement de la toute première évaluation nationale sur les bassins versants au Canada, qui révèle les écosystèmes d’eau douce les plus en péril au pays. Ce nouvel outil donne un meilleur aperçu général et permet de mieux hiérarchiser les bassins versants en péril et où les ressources pourraient être utilisées le plus efficacement. Le rapport sur les bassins versants a aussi permis à Coca-Cola Canada et au WWF de définir le plus récent chapitre de leur histoire de longue date de partenariat et de collaboration.

Au cours de la dernière décennie, The Coca-Cola Company et le WWF ont uni leurs efforts sur un grand nombre d’enjeux à l’échelle mondiale. Plus récemment, avec sa campagne Habitat arctique, Coca-Cola Canada a appuyé les efforts mis par le WWF à protéger les ours polaires et délimiter le Dernier refuge de glace de la région de l’Arctique. La semaine dernière, la société et l’organisme ont présenté leur plus récente collaboration, par le biais du Fonds de restauration, un partenariat dirigé par le WWF et soutenu par Coca-Cola visant à promouvoir la santé des cours d’eau douce grâce à trois projets menés à travers le pays :

ACAP Saint John ouvre la voie à un projet de restauration de cours d’eau douce (Saint John, Nouveau-Brunswick)

Le personnel de l'ACAP St John se dirige vers Courtenay Forebay.

ACAP St. John


Le WWF et Coca-Cola soutiendront les efforts de restauration des ruisseaux Newmna’s et Caledonia menés par ACAP Saint John (en anglais seulement). La restauration de cours d’eau est un processus permettant de rouvrir et de ramener à un état plus naturel les cours d’eau jadis dérivés ou recouverts en raison du développement. Ce projet comprendra la suppression d’obstacles au passage des poissons et d’espèces envahissantes, ainsi que la stabilisation des berges. Le projet permettra aussi aux citoyens de Saint John d’en apprendre davantage sur le bassin versant et de participer à des activités bénévoles de plantation.

Projet de restauration de l’habitat de la réserve naturelle du lac Blackburn mené par Salt Spring Island Conservancy (Salt Spring Island, Colombie-Britannique)

Sur la côte ouest du Canada, le WWF et Coca-Cola participeront à un projet visant à rendre un ancien terrain de golf à la nature au lac Blackburn. L’objectif est d’améliorer la qualité de l’eau en aval et de créer un habitat pour la sauvagine, le limicole en migration et de nombreuses autres espèces, en ramenant le terrain à son état naturel. Ce projet, mené en collaboration avec Salt Spring Island Conservancy (en anglais seulement), permettra la restauration de cinq milieux humides dans un bassin versant fortement sollicité tout en aménageant des sentiers qui encourageront les citoyens à se promener et à en apprendre davantage à propos de leur écosystème.

Projet de restauration du bassin versant de la rivière Chenatha mené par la Central Westcoast Forest Society (Barkley Sound, Colombie-Britannique)

Homme utilisant un outil pour déplacer un grand bois dans une rivière

Central Westcoast Forest Society



Coca-Cola, le WWF et la Central Westcoast Forest Society (en anglais seulement) uniront leurs efforts dans la réserve de parc national Pacific Rim sur l’île de Vancouver, afin de restaurer la rivière Chenatha, une zone d’exploitation forestière industrielle depuis les années 1970. La présence de cette industrie lourde a entraîné des pertes d’habitat majeures pour les saumons et autres espèces. Avec l’appui de la Première nation Toquaht – à qui appartiennent les anciennes terres où sera mené le projet –, le groupe créera des bassins, redéfinira les cours d’eau et restaurera les anciens chemins forestiers pour venir en aide au saumon sauvage du Pacifique et à d’autres espèces en péril.

Coca-Cola très fière de participer à ces trois importants projets avec le WWF-Canada et ses partenaires locaux. Ces trois projets du Fonds de restauration marquent ensemble le début d’un nouveau chapitre axé sur la santé des systèmes d’eau douce, dans la longue histoire de partenariat qui unit Coca-Cola et le WWF.