Le vendredi 3 juin, une trentaine de bénévoles provenant du siège social de CocaCola sur la rue King à Toronto ont échangé leurs habits et leurs cravates pour des t-shirts et des bottes de caoutchouc afin de donner un coup de pouce et de développer leur pouce vert. En appui à la Semaine canadienne de l’environnement, qui se tenait du 5 au 11 juin cette année, les bénévoles de Coca-Cola se sont joints au personnel de la Office de protection de la nature de Toronto et de la région (OPNT) pour planter plus de 6 000 espèces de plantes indigènes au parc Tommy Thompson sur la flèche de la rue Leslie, une péninsule artificielle de 5 kilomètres qui s’étend dans le lac Ontario.

En 2012, Coca-Cola et la OPNT ont établi un partenariat de cinq ans en vue de créer un nouvel habitat de terres humides au sein du parc Tommy Thompson. La construction de ce marais semi-émergent est essentielle pour accroître les habitats des poissons et de la faune du parc. Pendant plus de 50 ans, la flèche de la rue Leslie servait aux activités industrielles et de navigation, et à l’évacuation de gravats provenant du secteur de la construction. Sous l’intendance de la OPNT, ce site auparavant contaminé par les déchets de construction s’est transformé en une oasis naturelle à quelques minutes du centre-ville de Toronto.

Cet événement de plantation était stimulant, car il marquait l’achèvement d’importants travaux de construction sur le site. On y a réalisé le confinement sécuritaire des débris dangereux de construction qui y étaient présents. Maintenant, la zone subit une phase de plantation massive conçue pour faire croître plus de feuillus, ce qui permettra aux oiseaux, aux poissons et aux autres animaux de vivre dans le parc. Nous sommes très fiers du partenariat de Coca-Cola avec la OPNT et de tous les employés de l’entreprise qui ont mis la main à la pâte pour embellir l’environnement et leur communauté.