L’un des plus précieux souvenirs du secondaire de Chelsea Doebler est de se rendre au service au volant tout près après les classes, et d’y partager des Coke vanille avec son copain Daniel.

Plusieurs années plus tard, alors qu’elle et Daniel préparaient leur mariage, ils savaient d’ores et déjà qu’ils voulaient donner une touche Coca-Cola à leur mariage champêtre au musée historique d’Altavista, en Virginie, près de leur ancien lieu de prédilection. 

« Je suis une grande amatrice de Coca-Cola, a souligné Chelsea. C’est ma boisson de choix, et j’aime que la devise soit liée au bonheur »

À l’approche du grand jour, à l’été 2012, Chelsea et sa mère, Linda Davidson, ont collectionné des bouchons de bouteilles Coke et ont demandé à leur fleuriste de les intégrer dans les superbes compositions florales de tournesol, et aux boutonnières. Elles ont aussi déniché des verres Coke classiques, qui ont été remis aux invités en guide de souvenir de mariage. 

Le couple a même choisi le rouge Coca-Cola comme couleur principale, l’utilisant pour tout, des serviettes de tables à la cravate du marié et aux bretelles des garçons d’honneur. Les demoiselles d’honneur portaient, quant à elles, des robes rouges à pois blancs, ce qui, selon Chelsea, lui rappelait les bulles des boissons pétillantes.

« Nous voulions vraiment ajouter une touche vieillotte au mariage, rappeler le bon vieux temps », a-t-elle dit. 

Bien que des sites comme Pinterest soient remplis d’idées créatives pour réaliser des mariages inspirés par Coca-Cola, le concept est d’abord apparu au début des années 1900, alors que les campagnes publicitaires faisaient la promotion de la boisson comme un élément normal de toute célébration avec famille et amis, a expliqué Ted Ryan, archiviste chez Coke.

Affiche publicitaire pour Coca-Cola dans Ladies' Home Journal (1939).

Une publicité parue en 1939 dans Ladies' Home Journal présente une mariée élégante tenant un bouquet de zantédesquies éthiopiennes dans un bras alors qu’elle s’apprête à prendre une gorgée d’une bouteille de Coca-Cola. Sous l’image, on peut lire le slogan : « Il y a toujours un moment pour la pause qui rafraîchit. » Les calendriers des années 1950 et 1960 présentaient aussi des mariées souriantes, habillées en robes traditionnelles, acceptant une bouteille de Coca-Cola lors de la réception.

« Le point de départ est que le Coca-Cola a sa place à tout endroit où les gens se réunissent. C’est un accompagnement si naturel à tout événement spécial, » a souligné Ryan. 

L’idée d’un mariage Coca-Cola découle souvent naturellement d’une thématique rétro, et s’en sépare à partir de là. Kari Warwick, une planificatrice de mariage de Minneapolis, suggère de remplir de vieilles caisses Coca-Cola en bois – qui étaient auparavant utilisées pour transporter des bouteilles en verre du camion de livraison jusque dans le magasin – de compositions florales ou de hautes herbes, et de les utiliser comme surtout de table ou supports pour carton de table. 

Warwick suggère aussi d’offrir un bar de Coca-Cola à la crème glacée pour les invités, d’utiliser des bouteilles en verre de Coke avec des ficelles de cuisson rouges et blanches en guise de petit cadeau ou pour désigner les places.

Certains planificateurs d’événement suggèrent comme point de départ la palette de couleur rouge et blanc Coca-Cola, et de laisser cours à notre imagination pour la suite. Un blogue du plus important registre de coordonnées pour l’organisation d’un mariage en Afrique du Sud : « La palette de couleurs vibrantes et joyeuses peut s’agencer à tant de fleurs, d’articles de table de dessert (cerises, canes, etc.) et de décors festifs (serpentins en papiers, lanternes chinoises). »

Courtney et Heath Cline.

Katelyn James

Lorsque Courtney et Heath Cline se sont lancés dans la planification de leur mariage, ils n’ont pas songé à utiliser une thématique Coca-Cola. Cependant, une fois qu’ils ont choisi ses couleurs – rouge, noir et blanc – ils ont réalisé que c’était un agencement parfait et qu’il s’agissait d’une excellente manière de célébrer la passion de Heath en tant que collectionneur avéré de produits Coca-Cola, a souligné le marié.

Un seau à glace cru au marriage Cline.

Katelyn James

Heath a commencé à collectionner des objets Coca-Cola pendant sa jeunesse à Woodstock, en Virginie. Mais c’est seulement lorsque son père a pris en charge le dépanneur du comté dans la ville voisine de Columbia Furnace, alors qu’Heath était âgé de 11 ans, que le passe-temps a réellement pris racine.

« J’ai commencé à collectionner le matériel promotionnel Coca-Cola expiré, le matériel gonflable et les enseignes aussi. Il m’a même acheté un vieux frigo-caisse pour ma chambre, » Heath s’est-il remémoré.

Au grand jour, le bouquet tout en rouge de la mariée était composé de dahlias locaux, de roses choux, de roses Red Mikado, de mini lys callas et d’orchidées. Des serviettes rouges aux tables encourageaient les invités à « Manger. Boire. Être marié, » et un contenant en verre rempli de pailles rouges et blanches était stratégiquement placé près des boissons. Le couple a même été en mesure d’emprunter une réplique d’un bac à glace antique du dépanneur du père d’Heath, afin de le remplir de glace et de bouteilles de Coke bien froides. 

« Il a fait 35,5 °C en octobre, alors ç’a été très pratique, a souligné Heath. C’était une touche unique qui a fait sourire les invités, alors que l’on célébrait notre journée spéciale. »