Avec l’histoire de l’établissement de Coca-Cola au Canada vient l’histoire de l’ascension de la  marque emblématique mondiale de Coca-Cola que nous connaissons et apprécions tous aujourd’hui. Bien qu’officiellement The Coca-Cola Company et le Canada soient unis par un lien particulier depuis 1906, en réalité, la relation entre les deux existe depuis bien plus longtemps.

Le premier document indiquant que le Coca-Cola était offert au Canada date de 1892. C’était seulement six ans après que la boisson a été servie la première fois à la pharmacie Jacobs’ au coin des rues Peachtree et Marietta à Atlanta, au moment où une famille de Boston a acquis les droits de vente du sirop Coca-Cola pour les fontaines à soda en Nouvelle-Angleterre ainsi que dans les Maritimes et à Terre-Neuve. Nous ne savons pas avec certitude s’il y a eu des ventes à ce moment-là, mais on retrouve un rapport de l’entreprise datant de 1897 dans lequel le président d’alors, Asa G. Candler, disait ceci : « Coca-Cola est maintenant vendu dans une certaine mesure dans tous les États et presque dans toutes les villes des États-Unis ainsi que dans certaines villes du Canada et à Honolulu, à Hawaï. »

Pendant cette période, avant l’arrivée officielle de Coca-Cola sur le marché canadien, les vendeurs de gros de sirop des États frontaliers occupaient un créneau et exportaient le produit au Canada pour les fontaines à soda. En 1900, lorsque le fils d’Asa, Charles Howard Candler, s’est rendu à Vancouver et à Victoria pour explorer les possibilités d’exportation du sirop, il a été ravi de constater que le Coca-Cola était déjà largement vendu dans les deux villes et que la boisson était bien connue. La popularité du Coca-Cola au Canada à ce moment-là ne peut être sous-estimée, car le coût d’exportation doublait le prix payé par les consommateurs canadiens – un gros 10 cents par rapport aux 5 cents dont les Américains profitaient – et les clients canadiens étaient quand même bien contents de les payer.

La demande pour le Coca-Cola au Canada était indéniable. C’est donc en janvier 1906 que le premier embouteilleur de Coca-Cola hors des États-Unis a ouvert ses portes au 65, av. Bellwoods, à Toronto. La petite usine a immédiatement connu du succès et se démenait pour répondre aux commandes qui arrivaient de partout autour de la ville et des collectivités avoisinantes. Le Coca-Cola embouteillé à Toronto était si populaire qu’en 1908 il était vendu aussi loin qu’à Ottawa, Montréal et Québec. Manifestement, un seul embouteilleur ne suffisait pas et, avec la vente au Québec, il fallait un établissement local. Celui-ci a été inauguré le 1er avril 1909, à l’intersection des rues Aylmer et Sherbrooke à Montréal, et il a été si rapidement inondé de commandes qu’il a fallu le relocaliser dans un bâtiment plus vaste un an plus tard.

Comme la popularité du Coca-Cola grandissait et se confirmait dans le Centre et l’Est du pays, l’entreprise s’est alors penchée vers le Manitoba où croissaient les occasions de rafraîchir les Canadiens de l’Ouest. La construction de l’établissement d’embouteillage de Winnipeg a commencé en 1914. En raison des difficultés de construction causées par la Première Guerre mondiale, cette usine requerrait beaucoup d’attention de la part de l’entreprise, tellement que le siège social a dû déménager à Winnipeg à l’époque (et il y est resté jusqu’en 1923). Cependant, dès avril 1915, l’usine a pu ouvrir ses portes et a connu le même problème avantageux d’excès de ventes qui a forcé son agrandissement à deux reprises au cours des quatre premières années de son existence. Le succès de Coca-Cola au Canada était sans précédent et, en 1921, la production de l’établissement de Winnipeg était telle qu’elle a dépassé celle de l’entreprise à Atlanta et à Birmingham en Alabama, regroupées.

Actuellement, Coca-Cola emploie plus de 6 200 Canadiens et possède plus de 50 établissements à l’échelle du pays ainsi que six usines de fabrication, ce qui constitue un réseau national pouvant desservir toutes les provinces et les territoires. Étant donné la longue histoire de réussite de Coca-Cola au Canada, on comprend pourquoi les Canadiens ont adopté le Coca-Cola comme la marque de leur boisson pétillante préférée.