The Coca-Cola Company, par l’entremise de son partenariat avec (RED), célèbre le 25e anniversaire du film Philadephia à l’aide d’un court documentaire soulignant les progrès accomplis dans le combat contre le VIH/SIDA depuis la parution du film en 1993.

Le court métrage de 25 minutes, intitulé The Last Mile, inclut des entrevues avec les acteurs Tom Hanks, Denzel Washington et Mary Steenburgen, ainsi qu’avec le scénariste Ron Nyswaner, qui reviennent sur le tournage du film et la façon dont ce dernier a contribué à faire évoluer les mentalités de la peur à la compassion en ce qui concerne le VIH/SIDA.

La première projection de The Last Mile a eu lieu le 14 novembre à Los Angeles, et le film est disponible à l’échelle mondiale sur les plateformes de diffusion en continu telles que Amazon, iTunes, YouTube et Facebook. Dans le cadre de la Journée mondiale du SIDA, le 1er décembre, Philadelphia sera à nouveau présenté dans les cinémas de certaines villes sélectionnées, et il a récemment été lancé au format 4K Ultra HD.

Une projection spéciale de The Last Mile, sur invitation seulement, se tiendra le 30 novembre à Toronto. La soirée comprendra un panel modéré par le critique de cinéma Richard Crouse et auquel participeront le réalisateur de The Last Mile, Kim Snyder, ainsi que Gary Lacasse, directeur général de la Société canadienne du SIDA. Le tout sera suivi par une projection spéciale de Philadelphia.

« Avec ce film, nous espérons éduquer les jeunes spectateurs en ce qui concerne l’épidémie du SIDA et ce qu’elle était dans les années 1990 », a dit Anne Carelli, directrice des contenus marketing intégrés chez Coca-Cola. « Nous souhaitons souligner les incroyables progrès accomplis au cours des 25 dernières années, mais aussi faire comprendre que la bataille est loin d’être terminée. Le danger, c’est de cesser d’être actif, et c’est pourquoi nous encourageons tous ceux qui verront le film à se joindre à nous et à (RED) pour continuer d’apporter leur contribution au combat contre le SIDA. »

La dernière image du court métrage comprendra un lien vers la page des dons sur red.org/cocacola. Coca-Cola versera un montant égal à toutes les contributions reçues, et ce, jusqu’à concurrence de 2 millions $.

L’an dernier, un million de personnes sont mortes du SIDA, une maladie entièrement traitable. Près de 70 % des gens affectés par cette maladie évitable et traitable vivent en Afrique subsaharienne. Le film comprend des scènes tournées au Mozambique qui mettent l’accent sur le partenariat Project Last Mile. Ce dernier réunit The Coca-Cola Company, le Global Fund, USAID et la Fondation Bill & Melinda Gates, et vise à faire parvenir des fournitures et des médicaments vitaux jusqu’à des collectivités difficiles à rejoindre à travers l’Afrique.

Les spectateurs feront la connaissance de Veronica, une mère de six enfants qui doit faire à vélo huit kilomètres aller-retour (ce qui lui prend environ quatre heures) pour aller chercher des antirétroviraux (ARV) et des médicaments contre la malaria afin de les livrer dans son village rural de Quilimane. Ils y verront aussi Luisa, une femme vivant avec le VIH qui a récemment donné naissance à un bébé non atteint du VIH. Luisa fait partie des 22 millions de personnes atteintes du VIH qui ont accès à un traitement.

Le Project Last Mile a commencé en 2010 avec pour mission de transformer la livraison des fournitures médicales en Tanzanie, en partenariat avec le ministère de la Santé local. Cette initiative soutient maintenant des collectivités au Ghana, au Mozambique, au Nigéria, en Afrique du Sud, au Liberia et en eSwatini (anciennement Swaziland).

Chacun de ces projets tire parti de l’expérience accumulée par le système Coca-Cola en Afrique depuis près de 90 ans. Chacun est également unique et soigneusement conçu pour faire face aux défis locaux dans la fourniture des soins de santé. Le Project Last Mile établit un partenariat avec les embouteilleurs Coca-Cola afin de renforcer les capacités et de partager des renseignements avec les agences gouvernementales dans de nombreux domaines tels que la logistique des approvisionnements et la mise en marché, la planification et les achats, ainsi que les communications en matière de marketing. Les projets sont menés par des employés actuels et anciens de Coca-Cola qui possèdent l’expérience pertinente, avec le soutien de bénévoles issus des unités d’affaires et des embouteilleurs locaux de Coca-Cola.

(RED) a été fondé en 2006 par le chanteur Bono de U2 et Bobby Shriver, avec pour mission de faciliter le combat des gens et des entreprises contre le virus mortel du VIH. En 2011, Coca-Cola a annoncé un partenariat pluriannuel avec (RED) afin de mieux faire connaître le Global Fund et ainsi de contribuer à l’émergence d’une génération sans SIDA.