Coca-Cola a établi un partenariat avec une entreprise pour un nouveau système technologique qui permettra aux Canadiens et Canadiennes de déguster leurs boissons préférées et de produire moins de déchets de plastique.

Dans le cadre de ce partenariat, la technologie ValidFill est ajoutée aux fontaines Coca-Cola Freestyle et fait actuellement l'objet d'un projet pilote dans une université d'Ottawa, en Ontario. Pendant ce projet pilote, les étudiants pourront se procurer des tasses réutilisables dotées d'une micropuce qui se synchronise avec les fontaines Coca-Cola Freestyle et leurs téléphones, leur permettant ainsi de boire leur boisson préférée au moment où ils le veulent.

Comme la technologie peut seulement être activée avec une tasse en particulier, il s'agit de la méthode d'utilisation idéale « sans contenant » pour les gens qui cherchent à réduire leurs déchets tout en continuant à déguster leurs boissons favorites.

« Ce n'est que le début, déclare Crystal Drover, responsable de Freestyle chez Coca-Cola Ltée. Coca-Cola innove et investit constamment dans des moyens durables d'offrir nos boissons. Ces fontaines qui fonctionnent avec ValidFill représentent l'exemple parfait alliant technologie et créativité, et auquel on s'attend de la prochaine génération de nos produits. »

Alors, comment la technologie ValidFill fonctionne-t-elle?

Les tasses réutilisables sont dotées de la technologie d'identification par radiofréquence (RFID) au moyen d'une micropuce. Ces tasses « intelligentes » offrent un mode d'utilisation des produits sans argent qui minimise le besoin de contenant tout en répondant aux besoins des entreprises locales qui vendent des produits Coca-Cola.

Freestyle ne représente qu'un exemple de la façon dont Coca-Cola repense la fabrication, l'emballage et la distribution de ses boissons. Tout cela revient à une stratégie de pérennité plus importante.

En janvier 2018, Coca-Cola a annoncé sa stratégie Un Monde sans déchets, qui établissait un objectif ambitieux de récupérer une bouteille ou une canette pour chacune vendue sur le marché, d'utiliser 50 % de matériaux recyclés dans ses emballages et de faire en sorte que ses emballages soient entièrement recyclables d'ici 2025.

Au Canada, 99,5 % des contenants de Coca-Cola sont recyclables. L'entreprise investit aussi dans divers moyens de réduire le besoin de plastique vierge. Les fontaines Coca-Cola Freestyle dotées de la technologie ValidFill contribuent aux objectifs de pérennité de l'entreprise, car elles sont sans contenants, réduisent les déchets de fabrication des produits et nécessitent moins de transport sur route.

De plus, les cartouches de sirop ont une plus petite empreinte de carbone que celles emballées de manière traditionnelle. Elles sont fabriquées dans un établissement certifié LEED, de catégorie or, avec des technologies d'énergie renouvelable et de conservation des eaux.

Aussi, elles contiennent 15 à 30 % de matériaux recyclés.

« Nous avons très hâte de voir si le projet pilote fonctionne bien et si les gens vont utiliser cette technologie, ajoute Crystal Drover. Nous savons que les emballages écologiques représentent la principale préoccupation des Canadiens et Canadiennes, et nous agissons pour être à l'avant-garde de produits bons pour l'environnement. »

Cette nouveauté de Coca-Cola Freestyle a déjà été mise en œuvre dans d'autres marchés dans le monde. Regardez la vidéo suivante pour constater comment Coca-Cola Freestyle a été intégrée à la Ohio State University aux États-Unis et à la University of Reading au Royaume-Uni.

Si le projet réussit, Coca-Cola collaborera avec d'autres clients pour avoir la possibilité d'étendre cette technologie à d'autres