Aujourd’hui, The Coca-Cola Company a annoncé qu’elle s’est fixé l’objectif ambitieux de soutenir la récupération et le recyclage d’autant de bouteilles et de canettes qu’elle en vend, d’ici 2030.

Dans le cadre de sa vision d’un Monde sans déchets, Coca-Cola accélère ses investissements dans le développement d’emballages durables, afin que chacun de ses emballages puisse avoir une seconde vie, une fois qu’ils ne servent plus de récipients de boisson. De plus, la société mènera la charge dans son secteur d’activités en cherchant de nouveaux partenaires qui collaboreront à la mise en œuvre de solutions efficaces pour la récupération des emballages qui se trouvent déjà dans l’environnement et le développement de systèmes de récupération et de recyclage optimaux.

« Le monde souffre d’un problème d’emballage et, comme toutes les entreprises, nous nous devons de soutenir le développement de solutions, » a déclaré James Quincey, président-directeur général de The Coca‑Cola Company. « Les bouteilles et canettes ne devraient pas nuire à la planète, et il est possible de vivre dans un monde sans déchets. Les sociétés comme la nôtre doivent mener la charge. C’est exactement ce que nous faisons, et nous invitons les autres à se joindre à nous dans cette démarche cruciale. »

La vision de Coca-Cola d’un Monde sans déchets marque la plus récente étape dans la stratégie globale de l’entreprise pour croître de manière intègre en prenant les meilleures décisions pour les collectivités où elle est établie. En 2016, Coca-Cola est devenue la première entreprise Fortune 500 à restituer à la nature environ 115 % de l’eau qu’elle utilise pour fabriquer ses boissons. L’entreprise s’est fixé cet objectif de restitution en 2007 et elle l’a atteint cinq ans plus tôt que prévu.

« Nous sommes fiers de tout le travail déjà accompli en matière d’emballages durables au Canada, mais nous savons qu’il en reste encore beaucoup à faire, » a souligné Ron Soreanu, vice-président des communications et affaires publiques chez Coca-Cola Ltée. « Grâce à des partenariats avec les différents paliers de gouvernement et avec les collectivités, Coca-Cola Canada participe déjà à la récupération de plus de 70 % des bouteilles et canettes dans les différentes collectivités partout au pays. De plus, nous dévoyons des sites d’enfouissement environ 97 % des déchets produits par nos établissements. Nous n’atteindrons pas cet objectif de récupération et de recyclage intégraux d’ici 2030 par nous-même. Il faudra engager une action concertée pour faire une réelle différence. »

Au Canada, Coca-Cola travaille déjà sur le développement de nouvelles solutions d’emballage modernes, l’organisation d’activités de nettoyage des parcs et la sensibilisation des collectivités partout au pays quant au recyclage.

« Nous sommes fiers de tout le travail déjà accompli en matière d’emballages durables au Canada, mais nous savons qu’il en reste encore beaucoup à faire. Grâce à des partenariats avec les différents paliers de gouvernement et avec les collectivités, Coca-Cola Canada participe déjà à la récupération de plus de 70 % des bouteilles et canettes dans les différentes collectivités partout au pays. De plus, nous dévoyons des sites d’enfouissement environ 97 % des déchets produits par nos établissements. Nous n’atteindrons pas cet objectif de récupération et de recyclage intégraux d’ici 2030 par nous-même. Il faudra engager une action concertée pour faire une réelle différence. » - Ron Soreanu, vice-président des communications et affaires publiques chez Coca-Cola Ltée.

En 2009, The Coca‑Cola‑Company a lancé l’emballage PlantBottle – la première bouteille en plastique entièrement recyclable composée à 30 % de résines végétales. Depuis, Coca-Cola Canada a distribué plus d’un milliard de ces emballages sur le marché, économisant environ 8 500 tonnes de CO2 en émissions annuelles équivalentes.

De plus, au cours des sept dernières années, les employés de Coca-Cola Canada participent au Grand nettoyage des rivages canadiens, organisé par le WWF-Canada. Partout au pays, des équipes ont nettoyé des parcs et rivages locaux; jusqu’à maintenant, elles ont ramassé plus de 40 tonnes de déchets sur plus de 200 km de rivage.

En 2010, Coca-Cola s’est unie à d’autres membres du secteur des boissons au Canada, pour soutenir la création de l’Association canadienne pour le recyclage des contenants de boissons (ACRCB) afin de rendre le recyclage de contenants de boissons vides plus facile et accessible au Manitoba. Depuis le lancement de l’ACRCB, le taux de récupération des contenants de boissons dans cette province est passé de 42 %, en 2010, à 70 %, en 2016. Cette augmentation importante fait du Manitoba la juridiction nord-américaine ayant le plus amélioré la récupération des contenants de boissons pendant la période de référence.

The Coca-Cola Company comprend que les emballages font partie intégrante de la vie moderne, mais elle sait que le statu quo n’est pas une option acceptable. Le monde souffre d’un problème d’emballage et Coca-Cola se doit de soutenir le développement de solutions; c’est pourquoi la société investit dans ses emballages et dans la planète pour qu’éventuellement ce problème ne soit plus qu’un lointain souvenir.